Révélation Active : Dieu

L’Enseignement du Saint-Esprit pour la Souveraineté des Êtres humains

Active Révélation pour l’Amour, la Vérité et la Justice.

Introduction

0.1 Une Révélation Active Maintenant :

Ici, en Vérité, je vous le dis, l’Apocalypse attendu à la fin des temps, c’est ici et maintenant – ici, en Vérité, je vous le dis, « Active Révélation » veut dire « Apocalypse Maintenant ! ».

Ici, la Vérité est Révélée pour donner un Pouvoir Divin à l’Être humain Bienveillant – ici, l’Être humain devient Lumière de Vie pour éclairer l’obscurité d’une Lumière Purifiante.

Ici, l’Être humain Réalise sa nature Divine et immortelle – ici, l’Être humain élimine ses souffrances physiques, existentielles et émotionnelles.

Ici, l’Être humain élimine ses ennemis intérieurs et extérieurs – ici, l’Être humain devient Lumière de Vie pour favoriser la Qualité de Présence en chaque Être humain.

Ici, ma Qualité de Présence réoriente vers la Confiance, la Joie et l’Amour ce qui menait au doute, au chagrin et à la mort – ici, ma Qualité de Présence est Lumière de Vie dans l’espace-temps.

Ici, j’élimine les entités parasites qui détournent l’énergie des corps physiques, qui altèrent les facultés mentales et dérèglent les organes des sens – ici, une Révélation Active guérit ou détruit le mal effectif ou en puissance pour le bien de tous.

Ici, mes réactions humaines sont riches et harmonieuses sur le plan physique, existentiel et émotionnel – ici, en situation de trouble, je suis à l’écoute de l’Enseignement du Saint-Esprit pour manifester les Qualités de Présence.

0.2 Quel est le principe Actif de cette Révélation ?

Ici, pas de miracle, le Saint-Esprit m’enseigne le mode d’emploi et les particularités de l’extraordinaire véhicule humain que Dieu m’a donné pour manifester les Qualités de Présence – ici, j’apprends à jouir de toutes mes facultés Divines en utilisant au mieux mon potentiel humain – ici, j’apprends en détail le fonctionnement physique, existentiel et émotionnel de l’organisme humain.

Ici, le Saint-Esprit Enseigne les trois portes par lesquelles s’infiltrent virus et autres parasites : la porte matérielle (physique), la porte existentielle (psychique) et la porte émotionnelle (karmique).

Ici, le Saint-Esprit Enseigne comment reconnaître si un Être humain a ou n’a pas un comportement Amour (Solidaire), Vrai (Sincère) et Juste (Équitable) – ici, j’apprends à manifester les Qualités de Présence pour éliminer les considérations humaines obsolètes et erronées.

Ici, le Saint-Esprit Enseigne comment Discerner la Réalité Absolue (la Vérité) des réalités relatives humaines – ici, j’apprends à déconditionner mon organisme de ses réactions non-Bienveillantes.

Ici, le Saint-Esprit Enseigne comment percevoir les réalités relatives erronées (incorrectes) qui provoquent troubles, souffrances ou insatisfactions, et les réalités relatives justes (correctes) qui contribuent à la manifestation de la Qualité de Présence.

Ici le Saint-Esprit m’enseigne comment identifier tout mouvement sans considération pour la Qualité de Présence afin qu’en présence d’un trouble physique, existentiel ou émotionnel, je puisse Actualiser les considérations erronées qui me touchent.

Ici, le Saint-Esprit m’enseigne comment éliminer (Actualiser) les comportements parasites, les croyances erronées et les infections virales – ici j’apprends à utiliser la perception d’un trouble physique, existentiel ou émotionnel, pour Actualiser les considérations qui ne vont pas dans le sens de la Vie.

Ici, le Saint-Esprit Enseigne que l’Être humain qui s’identifie à l’organisme qu’il possède, provoque des réactions d’avidité, d’hostilité, de méfiance, de culpabilité et de doute – ici, quand je perçois un trouble visuel, auditif, olfactif, gustatif, tactile ou mental, le Saint-Esprit me montre comment ne pas être réactif pour Agir en tant qu’Être de Qualité.

Ici, en l’absence de trouble, j’apprécie l’instant Présent en laissant le mental de mon organisme exprimer automatiquement les Qualités de Présence que le Saint-Esprit lui a donné à reconnaître comme bonnes pour la survie de l’organisme.

Ici, quand mon organisme ou une forme de Vie proche de moi est affecté par un trouble physique, existentiel ou émotionnel, le Saint-Esprit m’enseigne comment exprimer l’Amour, la Vérité et la Justice (en pensées, en paroles et en Actes) – ici, en l’absence de trouble, je suis Vivant insouciant dans l’instant Présent, Conscient que s’il est nécessaire de faire une Actualisation d’une considération physique, existentielle ou émotionnelle, le Saint-Esprit me le fera savoir par un Signe.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

1. Connaître les contacts perturbants

1 – Et comment un Être humain apprend-t-il à reconnaître les contacts qui troublent sa Qualité de Présence ?

Voici, un Être humain apprend à reconnaître les contacts qui troublent sa Qualité de Présence en s’entraînant à Être Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu, c’est-à-dire à Être Conscient de ce qui Est dans l’instant Présent.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme ne peut pas Être Qualité de Présence.

1.1 Connaître la respiration de l’organisme :

Ici, pour Être Conscient de la Réalité telle qu’elle Est en situation de trouble, je m’entraîne à reconnaître la respiration de mon organisme.

Ici, si mon organisme a une respiration lente, je reconnais que la respiration de mon organisme est lente ;

Ici, si mon organisme a une respiration rapide, je reconnais que la respiration de mon organisme est rapide ;

Ici, si mon organisme a une respiration légère, je reconnais que la respiration de mon organisme est légère ;

Ici, si mon organisme a une respiration profonde, je reconnais que la respiration de mon organisme est profonde.

Ici, qu’elle que soit la respiration de mon organisme, je la reconnais telle qu’elle Est.

Maintenant, pour Être Conscient de la Réalité telle qu’elle Est en situation de trouble, j’observe l’air qui entre naturellement par les narines de mon organisme, j’observe l’air qui sort naturellement par les narines de mon organisme, j’observe l’inspiration de mon organisme, j’observe l’expiration de mon organisme.

Ici, Conscient d’Être une Vie incarnée jouissant d’un organisme autonome, pour que mon organisme adopte automatiquement une respiration profonde en situation de non-Amour, de non-Vérité ou de non-Justice, je fais prendre quatre inspirations profondes à mon organisme tout en Étant Conscient à chaque expiration du sens Vivant des mots ‘Amour, Vérité, Justice’ :

1 : Amour (Un – Cœur), Vérité (Lumière – Soleil), Justice (Équité – Balance).

2 : ♥ Amour, ☼ Vérité, Ψ Justice.           3 : ♥ Amour, ☼ Vérité, Ψ Justice.

4 : ♥ Amour, ☼ Vérité, Ψ Justice.

Ici je m’entraîne à reconnaître la Réalité telle qu’elle Est pour qu’en situation de trouble, je sois immédiatement capable de faire adopter à mon organisme un comportement Bienveillant.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

1.2 Connaître la position et les activités de l’organisme :

Ici, pour Être Conscient de la Réalité telle qu’elle Est en situation de trouble, je m’entraîne à reconnaître la position de mon organisme.

Ici, si mon organisme est debout, je reconnais que mon organisme a une position debout.

Ici, si mon organisme est assis, je reconnais que mon organisme a une position assise.

Ici, si mon organisme est allongé, je reconnais que mon organisme a une position allongée.

Ici, si mon organisme est marchant, je reconnais que mon organisme enchaîne différentes positions pour la marche.

Ici, quelle que soit la position de mon organisme, je la reconnais telle qu’elle Est.

Maintenant, pour Être Conscient de la Réalité telle qu’elle Est en situation de trouble, je m’entraîne à reconnaître l’activité intérieure et extérieure de mon organisme.

Ici, si mon organisme va ou vient, je reconnais que mon organisme va ou vient.

Ici, si mon organisme regarde droit devant ou tout autour, je reconnais que mon organisme regarde droit devant ou tout autour.

Ici, si mon organisme fléchit ou étend ses membres, je reconnais que mon organisme fléchit ou étend ses membres.

Ici, si mon organisme prend ses habits ou se lave, je reconnais que mon organisme prend ses habits ou se lave.

Ici, si mon organisme mange, boit, mastique ou avale, je reconnais que mon organisme mange, boit, mastique ou avale.

Ici, si mon organisme évacue ou urine, je reconnais que mon organisme évacue ou urine.

Ici, si mon organisme est marchant ou immobile, debout ou assis, se couchant ou se levant, parlant ou se taisant, je reconnais que mon organisme est marchant ou immobile, debout ou assis, se couchant ou se levant, parlant ou se taisant.

Ici, quelle que soit l’activité de mon organisme, je la reconnais telle qu’elle Est.

Ici je m’entraîne à reconnaître la Réalité telle qu’elle Est pour qu’en situation de trouble, je sois immédiatement capable de faire adopter à mon organisme un comportement Bienveillant.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

1.3 Connaître les éléments internes et externes de l’organisme :

Ici, pour Être Conscient de la Réalité telle qu’elle Est en situation de trouble, je m’entraîne à observer les parties internes et externes de mon organisme, du sommet de la tête à la plante des pieds et de la plante des pieds au sommet de la tête.

Ici, Conscient de mon organisme recouvert d’une peau et plein d’éléments différents, j’observe le sommet de la tête, le crâne, le front, les tempes, le visage, la chair, la peau, les poils, les sourcils, les yeux, les paupières, le nez, les narines, les oreilles, les joues, la bouche, les lèvres, les dents, la langue, le palais, le menton, le cou,

les épaules, la partie supérieure des bras, les coudes, les avant-bras, les poignets, les mains, les paumes des mains, les doigts, les ongles,

la nuque, les sept vertèbres cervicales, le haut du dos, les douze vertèbres dorsales, le bas du dos, les cinq vertèbres lombaires, le sacrum, le coccyx,

la gorge, la poitrine, les aisselles, la cage thoracique, les côtes, le plexus solaire, le ventre, le nombril, les organes génitaux, l’anus, les hanches, les fesses, le haut des jambes, les cuisses, les genoux, les mollets, les chevilles, le dessus des pieds, les orteils, les ongles et la plante des pieds.

Ici, Conscient de mon organisme recouvert d’une peau et plein d’éléments différents, j’observe la plante des pieds, les orteils, les ongles, le dessus des pieds, les chevilles, les mollets, les genoux, les cuisses, le haut des jambes, les fesses, les hanches, l’anus, les organes génitaux, le ventre, le nombril, le plexus solaire, la cage thoracique, les côtes, la poitrine, les aisselles, la gorge,

le coccyx, le sacrum, les cinq vertèbres lombaires, le bas du dos, les douze vertèbres dorsales, le haut du dos, les sept vertèbres cervicales, la nuque,

les mains, les doigts, les ongles, les paumes des mains, les poignets, les avant-bras, les coudes, la partie supérieure des bras, les épaules,

le cou, le visage, la chair, la peau, les poils, le menton, les joues, la bouche, les lèvres, les dents, la langue, le palais, le nez, les narines, les yeux, les paupières, les sourcils, les oreilles, les tempes, le front, le crâne et le sommet de la tête.

Maintenant, pour Être Conscient de la Réalité telle qu’elle Est en situation de trouble concernant la digestion, je m’entraîne à reconnaître les bienfaits de l’alimentation de mon organisme en observant qu’un trouble digestif peut venir d’une mauvaise circulation des fluides et nutriments, de l’intégration de la nourriture liquide et solide à l’évacuation des déchets, depuis la cavité buccale jusqu’à l’anus.

Ici je reconnais qu’un trouble peut être observé depuis : la salive, l’œsophage, l’estomac et son contenu, le foie, la rate, le pancréas, le sang, les fluides, les graisses, les larmes, le mucus nasal, la sueur, les reins, la vessie, l’urine, les sécrétions, les intestins, les excréments et les gaz.

Maintenant, pour Être Conscient de la Réalité telle qu’elle Est en situation de trouble concernant la respiration, je m’entraîne à observer le fonctionnement des poumons et du cœur de mon organisme ; de l’intégration de l’oxygène dans le sang à l’évacuation du gaz carbonique par les poumons.

Ici en l’absence de trouble respiratoire, j’observe que :

– à l’inspiration les poumons se remplissent d’air chargé d’oxygène ;

– des alvéoles dans les poumons captent l’oxygène pour la déverser dans le sang ;

– le sang oxygéné, que je visualise en rouge, est dirigé vers le côté gauche du cœur dans les veines pulmonaires ;

– les battements du cœur propulsent le sang oxygéné dans tout l’organisme ;

– les veines caves, que je visualise en bleu, collectent le gaz carbonique dans tout l’organisme ;

– le sang chargé de gaz carbonique revient vers le côté droit du cœur ;

– les battements du cœur remplissent des alvéoles pulmonaires de gaz carbonique ;

– à l’expiration les poumons expulsent l’air chargé de gaz carbonique.

Maintenant, pour Être Conscient de la Réalité telle qu’elle Est en situation de trouble concernant le cerveau, je m’entraîne à reconnaître les informations internes et externes que reçoit le cerveau de mon organisme via la moelle épinière, les neurones et les nerfs.

Ici je reconnais que le cerveau de mon organisme est informé par les nerfs du haut du front jusqu’aux nerfs du menton des contacts et mouvements de la surface du visage, des oreilles, des yeux, du nez et de la langue ;

Ici je reconnais que le cerveau de mon organisme est informé par les nerfs de la gorge jusqu’aux nerfs de l’entre-jambe des contacts et mouvements des glandes, des organes, de la vessie, des intestins et organes génitaux ;

Ici je reconnais que le cerveau de mon organisme est informé par les nerfs de la nuque jusqu’aux nerfs du bas des fesses des contacts et mouvements du dos, des vertèbres, des reins et de l’anus ;

Ici je reconnais que le cerveau de mon organisme est informé par les nerfs du sommet de la tête jusqu’aux nerfs de la plante des pieds des contacts et mouvements des cheveux, des poils, de la peau, des muscles, des tendons, des articulations et des os.

Ici je m’entraîne à reconnaître la Réalité telle qu’elle Est pour qu’en situation de trouble, je sois immédiatement capable de faire adopter à mon organisme un comportement Bienveillant.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

1.4 Connaître les quatre éléments primaires :

Ici, pour Être Conscient de la Réalité telle qu’elle Est en situation de trouble, je m’entraîne à reconnaître les contacts de mon organisme en ce qui concerne les quatre éléments primaires : Terre, Eau, Feu et Air.

Ici je m’entraîne à reconnaître la particularité des éléments primaires qui sont en contacts avec mon organisme.

Ici, si mon organisme a un contact particulier avec une colline, je reconnais que mon organisme est en contact avec l’élément ‘Terre’ ;

Ici, si mon organisme a un contact particulier avec un liquide, je reconnais que mon organisme est en contact avec l’élément ‘Eau’ ;

Ici, si mon organisme a un contact particulier avec un liquide chaud, je reconnais que mon organisme est en contact avec l’élément ‘Eau’ et l’élément ‘Feu’ ;

Ici, si mon organisme a un contact particulier avec le vent, je reconnais que mon organisme est en contact avec l’élément ‘Air’.

Maintenant je m’entraîne à reconnaître la particularité de chacun des quatre éléments primaires constituant mon organisme ou constituant un organisme avec lequel je suis en contact.

Ici je reconnais que l’organisme a des éléments plus ou moins solides – c’est l’élément ‘Terre’ ;

Ici je reconnais que l’organisme a des éléments plus ou moins liquides – c’est l’élément ‘Eau’ ;

Ici je reconnais que l’organisme a des éléments plus ou moins chauds – c’est l’élément ‘Feu’ ;

Ici je reconnais que l’organisme a des éléments plus ou moins gazeux – c’est l’élément ‘Air’.

Ici je reconnais que tous les organismes physiques sont modelés suivant un code génétique qui est inscrit dans le noyau des cellules par une combinaison particulière de quatre éléments de base – maintenant je reconnais que l’univers intérieur et extérieur de mon organisme peut être perçu comme un agencement particulier des quatre éléments primaires.

Ici je reconnais que Dieu soutient une forme de Vie en étant en contact avec le noyau de ses cellules – ici je reconnais qu’avec les quatre éléments primaires et suivant le code génétique, Dieu construit, maintient ou déconstruit la particularité des organismes – maintenant je reconnais que parce que l’Être humain est une Vie autonome, il doit choisir d’Être Bienveillant à l’image de Dieu pour maintenir l’équilibre de son organisme.

Ici je m’entraîne à reconnaître la Réalité telle qu’elle Est pour qu’en situation de trouble, je sois immédiatement capable de faire adopter à mon organisme un comportement Bienveillant.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

1.5 Connaître les contacts non-plaisants :

Maintenant je m’entraîne à affronter une situation de trouble impliquant des mauvais traitements tels que viol, agression, comportement physique ou psychique dégradant – ici j’actualise mes considérations mentales en affirmant : «Parce que mon intention est d’Être Bienveillant, je reconnais que si le Saint-Esprit me confronte à une situation de trouble, c’est pour que je puisse éliminer quelque chose qui nuit à la Qualité de Présence. »

Maintenant je m’entraîne à affronter une situation de trouble impliquant un organisme malade, sur le plan physique, mental ou émotionnel – ici j’actualise mes considérations mentales en affirmant : «Parce que mon intention est d’Être Bienveillant, je reconnais que si le Saint-Esprit me confronte à une situation de trouble, c’est pour que je puisse éliminer quelque chose qui nuit à la Qualité de Présence. »

Maintenant je m’entraîne à affronter une situation de trouble impliquant un corps mort depuis un jour ou plus, livide ou putréfié – ici j’actualise mes considérations mentales en affirmant : «Parce que mon intention est d’Être Bienveillant, je reconnais que si le Saint-Esprit me confronte à une situation de trouble, c’est pour que je puisse éliminer quelque chose qui nuit à la Qualité de Présence. »

Ici je m’entraîne à reconnaître la Réalité telle qu’elle Est pour qu’en situation de trouble, je sois immédiatement capable de faire adopter à mon organisme un comportement Bienveillant.

Ici, je reconnais que l’identification à l’organisme provoque des réactions d’avidité, d’hostilité, de méfiance, de culpabilité et de doute – maintenant, quand je perçois un trouble visuel, auditif, olfactif, gustatif, tactile ou mental, je suis attentif à manifester les Qualités de Présence.

Maintenant, en l’absence de trouble, j’apprécie l’instant Présent en laissant le mental de mon organisme exprimer automatiquement les Qualités de Présence que le Saint-Esprit lui a donné à reconnaître comme bonnes pour la survie de l’organisme.

Ici, quand mon organisme ou une forme de Vie proche de moi est affecté par un trouble physique, existentiel ou émotionnel, je suis attentif à exprimer l’Amour, la Vérité et la Justice (en pensées, en paroles et en Actes) – maintenant, en l’absence de trouble, je suis Vivant insouciant dans l’instant Présent, Conscient que s’il est nécessaire de faire une Actualisation d’une considération physique, existentielle ou émotionnelle, le Saint-Esprit me le fera savoir par un Signe.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

2. Connaître les sensations perturbantes

2 – Et comment un Être humain apprend-t-il à reconnaître les sensations qui troublent sa Qualité de Présence ?

Voici, un Être humain apprend à reconnaître les sensations qui troublent sa Qualité de Présence en s’entraînant à Être Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu, c’est-à-dire à Être Conscient de ce qui Est dans l’instant Présent.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie aux sensations de son organisme ne peut pas Être Qualité de Présence.

2.1 Connaître les sensations plaisantes et agréables :

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de l’attraction pour un contact visuel quand son mental identifie ce contact visuel comme source de sensations plaisantes ou agréables.

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de l’attraction pour un contact auditif quand son mental identifie ce contact auditif comme source de sensations plaisantes ou agréables.

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de l’attraction pour un contact olfactif quand son mental identifie ce contact olfactif comme source de sensations plaisantes ou agréables.

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de l’attraction pour un contact gustatif quand son mental identifie ce contact gustatif comme source de sensations plaisantes ou agréables.

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de l’attraction pour un contact tactile quand son mental identifie ce contact tactile comme source de sensations plaisantes ou agréables.

Ici reconnais que l’Être humain manifeste de l’attraction pour un concept ou une idéologie quand son mental identifie ce concept ou cette idéologie comme source de sensations plaisantes ou agréables.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

2.2 Connaître les sensations déplaisantes et désagréables :

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de la répulsion pour un contact visuel quand son mental identifie ce contact visuel comme source de sensations déplaisantes ou désagréables.

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de la répulsion pour un contact auditif quand son mental identifie ce contact auditif comme source de sensations déplaisantes ou désagréables.

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de la répulsion pour un contact olfactif quand son mental identifie ce contact olfactif comme source de sensations déplaisantes ou désagréables.

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de la répulsion pour un contact gustatif quand son mental identifie ce contact gustatif comme source de sensations déplaisantes ou désagréables.

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de la répulsion pour un contact tactile quand son mental identifie ce contact tactile comme source de sensations déplaisantes ou désagréables.

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de la répulsion pour un concept ou une idéologie quand son mental identifie ce concept ou cette idéologie comme source de sensations déplaisantes ou désagréables.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

2.3 Connaître les sensations psychiques bonnes, mauvaises et sans intérêts :

Ici je reconnais que l’Être humain qui croit être son organisme, a des sensations psychiques plaisantes et déplaisantes, conscientes ou inconscientes, qui l’empêchent d’Être Qualité de Présence pour qui que ce soit.

Ici je reconnais que l’Être humain qui croit être son organisme ressent une sensation plaisante quand son mental produit une attraction automatique pour un contact qu’il considère ‘bon’.

Ici je reconnais que l’Être humain qui croit être son organisme ressent une sensation déplaisante quand son mental produit une répulsion automatique pour un contact qu’il considère ‘mauvais’.

Ici je reconnais que l’Être humain qui croit être son organisme considère qu’une sensation est ‘sans intérêt’ quand son mental ne produit pas d’attraction ou de répulsion forte pour cette sensation.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

2.4 Connaître la satisfaction et l’insatisfaction :

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme est automatiquement satisfait quand son mental identifie le rapprochement d’une source de sensations plaisantes ou agréables.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme est automatiquement insatisfait quand son mental identifie le rapprochement d’une source de sensations déplaisantes ou désagréables.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme est automatiquement satisfait quand son mental identifie l’éloignement d’une source de sensations déplaisantes ou désagréables.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme est automatiquement insatisfait quand son mental identifie l’éloignement d’une source de sensations plaisantes ou agréables.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme n’a pas d’intérêt pour tout ce qui est dans l’instant Présent quand son mental n’identifie pas le rapprochement ou l’éloignement d’un contact produisant une sensation ‘désirable’ ou ‘indésirable’.

Ici, je reconnais que l’identification à l’organisme provoque des réactions d’avidité, d’hostilité, de méfiance, de culpabilité et de doute – maintenant, quand je perçois un trouble visuel, auditif, olfactif, gustatif, tactile ou mental, je suis attentif à manifester les Qualités de Présence.

Maintenant, en l’absence de trouble, j’apprécie l’instant Présent en laissant le mental de mon organisme exprimer automatiquement les Qualités de Présence que le Saint-Esprit lui a donné à reconnaître comme bonnes pour la survie de l’organisme.

Ici, quand mon organisme ou une forme de Vie proche de moi est affecté par un trouble physique, existentiel ou émotionnel, je suis attentif à exprimer l’Amour, la Vérité et la Justice (en pensées, en paroles et en Actes) – maintenant, en l’absence de trouble, je suis Vivant insouciant dans l’instant Présent, Conscient que s’il est nécessaire de faire une Actualisation d’une considération physique, existentielle ou émotionnelle, le Saint-Esprit me le fera savoir par un Signe.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

3. Connaître les états d’esprit perturbants

3 – Et comment un Être humain apprend-t-il à reconnaître les états d’esprit qui troublent sa Qualité de Présence ?

Voici, un Être humain apprend à reconnaître les états d’esprit qui troublent sa Qualité de Présence en s’entraînant à Être Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu, c’est-à-dire à Être Conscient de ce qui Est dans l’instant Présent.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie aux états d’esprit de son organisme ne peut pas Être Qualité de Présence.

3.1 Connaître que les états d’esprit ne sont pas la Vie :

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à l’état d’esprit de son organisme n’est pas Conscient d’Être la Vie, celui-ci croit Agir mais ne peut que réagir à son environnement en fonction de ses perceptions physiques, existentielles et émotionnelles.

Ici je reconnais qu’identifier un Être humain à son état d’esprit engendre ou fait persister des réactions physiques, existentielles et émotionnelles qui troublent la Qualité de Présence.

Ici je reconnais que si je critique ou m’oppose à un état d’esprit, je m’empêche de percevoir que cet état d’esprit est un Signe que le Saint-Esprit me donne pour Actualiser une donnée mentale obsolète ou erronée qui est active au Présent.

Maintenant je reconnais que si je suis Bienveillant en face d’un état d’esprit perturbant, je favorise l’apparition, la persistance et la disparition des manifestations physiques, existentielles et émotionnelles dans le sens de la Vie.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

3.2 Connaître que les états d’esprit sont des conditionnements :

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme est susceptible de manifester automatiquement des états d’esprit qui troublent la Qualité de Présence.

Ici je reconnais qu’un Être humain manifeste un état d’esprit avide parce qu’il est sous l’emprise d’une attraction automatique pour quelque chose reconnu comme ‘bon’ par une entité qui l’a impressionné en le protégeant ou le dominant.

Ici je reconnais qu’un Être humain manifeste un état d’esprit hostile parce qu’il est sous l’emprise d’une répulsion automatique pour quelque chose reconnu comme ‘mauvais’ par une entité qui l’a impressionné en le protégeant ou le dominant.

Ici je reconnais qu’un Être humain manifeste un état d’esprit méfiant, coupable ou dans le doute, parce qu’il est troublé par quelque chose reconnu comme ‘troublant’ par une entité qui l’a impressionné en le protégeant ou le dominant.

Maintenant, quand je suis Conscient que quelque chose trouble mon organisme, je ne le laisse pas réagir automatiquement mais je manifeste les Qualités de Présence pour Actualiser dans le sens de la Vie ce qui doit être Actualisé.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

3.3 Connaître la manifestation des états d’esprit :

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme est susceptible d’être dominé par un état d’esprit perturbant.

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de l’avidité quand il est dominé par un état d’esprit avide.

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste de l’hostilité quand il est dominé par un état d’esprit hostile.

Ici je reconnais que l’Être humain manifeste la méfiance, la culpabilité ou le doute quand il est dominé par un état d’esprit méfiant, coupable ou dans le doute.

Ici je reconnais qu’une forme de Vie manifeste un état d’esprit perturbant parce qu’elle est conditionnée pour considérer que cet état d’esprit est nécessaire à sa survie dans la situation présente.

Maintenant, quand je perçois un comportement conditionné perturbant, en comprenant que ce comportement vient de données mentales obsolètes ou erronées, j’écoute l’Enseignement du Saint-Esprit pour Actualiser ce qui doit être Actualisé.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

3.4 Connaître l’origine des états d’esprit :

Ici, Conscient de la fonction d’apprentissage par l’expérience du Saint-Esprit, je reconnais que le mental crée des états d’esprit pour favoriser la survie de l’organisme, et que la Qualité de Présence empêche la création d’états d’esprit malveillants.

Ici, Conscient de la fonction d’apprentissage par l’expérience du Saint-Esprit, je reconnais que quand un Être humain subit un choc physique, existentiel ou émotionnel, le mental mémorise toutes les perceptions présentes au moment de ce choc afin d’éviter qu’un choc similaire puisse se produire dans l’avenir.

Ici, Conscient de la fonction d’apprentissage par l’expérience du Saint-Esprit, je reconnais que quand le mental identifie des perceptions semblables en grand nombre avec celles enregistrées lors d’un choc physique, existentiel ou émotionnel, le mental induit l’organisme à adopter automatiquement la personnalité d’une entité qu’il a identifié comme ‘gagnante’ dans ce choc.

Ici, Conscient de la fonction d’apprentissage par l’expérience du Saint-Esprit, je reconnais que quand un Être humain manifeste les Qualités de Présence, il empêche les formes de Vies proches de lui d’adopter automatiquement des états d’esprit malveillants ; c’est-à-dire que cet Être humain Bienveillant empêche la manifestation d’états d’esprit sans considération pour la Qualité de Présence, même si des états d’esprit malveillants sont mentalement reconnus comme ‘gagnants’ dans des chocs.

Ici je reconnais que les états d’esprit d’un Être humain sont involontaires et se manifestent automatiquement en fonction des perceptions qu’il a de son environnement.

Maintenant je reconnais qu’en étant Bienveillant pour moi-même et mes proches, j’empêche la manifestation automatique d’états d’esprit malveillants.

Ici je reconnais qu’un trouble visuel, auditif, olfactif, gustatif, tactile ou mental, est un Signe du Saint-Esprit pour Actualiser une considération obsolète ou erronée dans le sens de la Vie.

Maintenant je reconnais que les attractions et répulsions physiques, existentielles et émotionnelles, qui causent problèmes, sont des considérations obsolètes ou erronées que j’ai approuvées ou laissées faire en ignorant la fonction d’apprentissage par l’expérience du Saint-Esprit.

Ici, je reconnais que l’identification à l’organisme provoque des réactions d’avidité, d’hostilité, de méfiance, de culpabilité et de doute – maintenant, quand je perçois un trouble visuel, auditif, olfactif, gustatif, tactile ou mental, je suis attentif à manifester les Qualités de Présence.

Maintenant, en l’absence de trouble, j’apprécie l’instant Présent en laissant le mental de mon organisme exprimer automatiquement les Qualités de Présence que le Saint-Esprit lui a donné à reconnaître comme bonnes pour la survie de l’organisme.

Ici, quand mon organisme ou une forme de Vie proche de moi est affecté par un trouble physique, existentiel ou émotionnel, je suis attentif à exprimer l’Amour, la Vérité et la Justice (en pensées, en paroles et en Actes) – maintenant, en l’absence de trouble, je suis Vivant insouciant dans l’instant Présent, Conscient que s’il est nécessaire de faire une Actualisation d’une considération physique, existentielle ou émotionnelle, le Saint-Esprit me le fera savoir par un Signe.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

4. Connaître les considérations perturbantes

4 – Et comment un Être humain apprend-t-il à reconnaître les considérations qui troublent sa Qualité de Présence ?

Voici, un Être humain apprend à reconnaître les considérations qui troublent sa Qualité de Présence en s’entraînant à Être Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu, c’est-à-dire à Être Conscient de ce qui Est dans l’instant Présent.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie aux considérations de son organisme ne peut pas Être Qualité de Présence.

4.1 Connaître les cinq obstacles :

Ici je m’entraîne à reconnaître les considérations physiques, existentielles et émotionnelles perturbantes concernant les cinq obstacles qui troublent la Qualité de Présence, à savoir : l’avidité, l’hostilité, la méfiance, la culpabilité et le doute.

Ici le Saint-Esprit Enseigne comment identifier toute attitude sans considération pour la Qualité de Présence afin qu’en présence d’un trouble physique, existentiel ou émotionnel, je puisse Actualiser les considérations erronées qui me touchent.

1) Ici, percevant un désir pour un contact sensuel sans considération pour la Qualité de Présence, je reconnais que l’obstacle de l’avidité est manifeste ici.

2) Ici, percevant une opposition à une forme de Vie sans considération pour la Qualité de Présence, je reconnais que l’obstacle de l’hostilité est manifeste ici.

3) Ici, percevant la rigidité ou la peur, je reconnais que l’obstacle de la méfiance est manifeste ici.

4) Ici, percevant l’agitation ou le remords, je reconnais que l’obstacle de la culpabilité est manifeste ici.

5) Ici, percevant l’abattement, le bavardage mental ou la critique, je reconnais que l’obstacle du doute est manifeste ici.

Ici je reconnais que l’Être humain qui est Actif en tant qu’Être Bienveillant quand une forme de Vie ressent un trouble physique, existentiel ou émotionnel, Actualise des considérations erronées – maintenant je reconnais que quand je suis Amour, Vrai et Juste en situation de trouble, ma Qualité de Présence provoque une Actualisation dans le sens de la Vie de considérations erronées qu’un ou plusieurs ego humains avaient maintenues jusque-là – ici je reconnais qu’avec un fort ego humain, l’Être humain arrive parfois à remplacer un conditionnement perturbant par un autre moins troublant, sans jamais pouvoir l’Actualiser dans le sens de la Vie.

Maintenant, en l’absence de trouble, j’apprécie l’instant Présent en laissant le mental de mon organisme exprimer automatiquement les Qualités de Présence que le Saint-Esprit lui a donné à reconnaître comme bonnes pour la survie de l’organisme.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

4.2 Connaître les cinq attachements :

Ici je m’entraîne à reconnaître les considérations physiques, existentielles et émotionnelles perturbantes concernant les cinq attachements qui troublent la Qualité de Présence, à savoir : les attachements aux formes réelles ou imaginaires, aux sensations physiques, aux affections sentimentales, aux constructions humaines et aux considérations humaines.

Ici le Saint-Esprit Enseigne comment identifier toute attraction sans considération pour la Qualité de Présence afin qu’en présence d’un trouble physique, existentiel ou émotionnel, je puisse Actualiser les considérations erronées qui me touchent.

1) Ici, percevant une attraction pour une forme sans considération pour la Qualité de Présence, je reconnais qu’un attachement à une forme est manifeste ici.

2) Ici, percevant une attraction pour une sensation physique sans considération pour la Qualité de Présence, je reconnais qu’un attachement à une sensation physique est manifeste ici.

3) Ici, percevant une attraction pour une affection sentimentale sans considération pour la Qualité de Présence, je reconnais qu’un attachement à une affection sentimentale est manifeste ici.

4) Ici, percevant une attraction pour une construction humaine sans considération pour la Qualité de Présence, je reconnais qu’un attachement à une construction humaine est manifeste ici.

5) Ici, percevant une attraction pour une considération humaine sans considération pour la Qualité de Présence, je reconnais qu’un attachement à une considération humaine est manifeste ici.

Ici je reconnais que l’Être humain qui est Actif en tant qu’Être Bienveillant quand une forme de Vie ressent un trouble physique, existentiel ou émotionnel, Actualise des considérations erronées – maintenant je reconnais que quand je suis Amour, Vrai et Juste en situation de trouble, ma Qualité de Présence provoque une Actualisation dans le sens de la Vie de considérations erronées qu’un ou plusieurs ego humains avaient maintenues jusque-là – ici je reconnais qu’avec un fort ego humain, l’Être humain arrive parfois à remplacer un conditionnement perturbant par un autre moins troublant, sans jamais pouvoir l’Actualiser dans le sens de la Vie.

Maintenant je reconnais que les attractions et répulsions physiques, existentielles et émotionnelles, qui causent problèmes, sont des considérations obsolètes ou erronées que j’ai approuvées ou laissées faire en ignorant la fonction d’apprentissage par l’expérience du Saint-Esprit.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

4.3 Connaître les six sphères des sens :

Ici je m’entraîne à reconnaître les considérations physiques, existentielles et émotionnelles perturbantes concernant les six sphères des sens intérieures et extérieures qui troublent la Qualité de Présence, à savoir : les attractions et répulsions visuelles, auditives, olfactives, gustatives, tactiles et mentales sans Qualité de présence.

Ici le Saint-Esprit Enseigne comment identifier toute attraction et répulsion sensorielle sans considération pour la Qualité de Présence afin qu’en présence d’un trouble physique, existentiel ou émotionnel, je puisse Actualiser les considérations erronées qui me touchent.

1) Ici je connais l’œil, je connais les formes visuelles, je reconnais qu’une avidité pour un contact visuel est une attraction visuelle sans considération pour la Qualité de Présence ; et je reconnais qu’une hostilité pour un contact visuel est une répulsion sensorielle qui fait obstacle à la Qualité de Présence.

2) Ici je connais l’oreille, je connais les sons, je reconnais qu’une avidité pour un contact auditif est une attraction auditive sans considération pour la Qualité de Présence ; et je reconnais qu’une hostilité pour un contact auditif est une répulsion sensorielle qui fait obstacle à la Qualité de Présence.

3) Ici je connais le nez, je connais les odeurs, je reconnais qu’une avidité pour un contact olfactif est une attraction olfactive sans considération pour la Qualité de Présence ; et je reconnais qu’une hostilité pour un contact olfactif est une répulsion sensorielle qui fait obstacle à la Qualité de Présence.

4) Ici je connais la langue, je connais les goûts, je reconnais qu’une avidité pour un contact gustatif est une attraction gustative sans considération pour la Qualité de Présence ; et je reconnais qu’une hostilité pour un contact gustatif est une répulsion sensorielle qui fait obstacle à la Qualité de Présence.

5) Ici je connais le corps, je connais les contacts tactiles, je reconnais qu’une avidité pour un contact tactile est une attraction tactile sans considération pour la Qualité de Présence ; et je reconnais qu’une hostilité pour un contact tactile est une répulsion sensorielle qui fait obstacle à la Qualité de Présence.

6) Ici je connais le mental, je connais les contenus mentaux, je reconnais qu’une avidité pour un concept ou une idéologie est une attraction mentale sans considération pour la Qualité de Présence ; et je reconnais qu’une hostilité pour un concept ou une idéologie est une répulsion sensorielle qui fait obstacle à la Qualité de Présence.

Ici je reconnais que l’Être humain qui est Actif en tant qu’Être Bienveillant quand une forme de Vie ressent un trouble physique, existentiel ou émotionnel, Actualise des considérations erronées – maintenant je reconnais que quand je suis Amour, Vrai et Juste en situation de trouble, ma Qualité de Présence provoque une Actualisation dans le sens de la Vie de considérations erronées qu’un ou plusieurs ego humains avaient maintenues jusque-là – ici je reconnais qu’avec un fort ego humain, l’Être humain arrive parfois à remplacer un conditionnement perturbant par un autre moins troublant, sans jamais pouvoir l’Actualiser dans le sens de la Vie.

Maintenant je reconnais qu’un trouble visuel, auditif, olfactif, gustatif, tactile ou mental, est un Signe du Saint-Esprit pour Actualiser une considération obsolète ou erronée dans le sens de la Vie.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

4.4 Connaître les neuf Qualités de Présence :

Ici je m’entraîne à reconnaître les considérations physiques, existentielles et émotionnelles perturbantes concernant l’absence des neuf Qualités de Présence de l’Être humain Bienveillant, à savoir : l’absence d’Amour, de Vérité, de Justice, de Confiance, de Persévérance, de Paix, de Joie, d’Attention pour les besoins humains et de Conscience de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

Ici le Saint-Esprit Enseigne comment identifier l’absence de Qualité de Présence afin qu’en présence d’un trouble physique, existentiel ou émotionnel, je puisse Actualiser les considérations erronées qui me touchent.

1) Ici je reconnais la Présence de la Qualité Amour, je reconnais l’absence de la Qualité Amour, je reconnais l’instabilité de la Qualité Amour et je reconnais la Qualité Amour qui ne disparaît plus et se Communique.

2) Ici je reconnais la Présence de la Qualité Vérité, je reconnais l’absence de la Qualité Vérité, je reconnais l’instabilité de la Qualité Vérité et je reconnais la Qualité Vérité qui ne disparaît plus et se Communique.

3) Ici je reconnais la Présence de la Qualité Justice, je reconnais l’absence de la Qualité Justice, je reconnais l’instabilité de la Qualité Justice et je reconnais la Qualité Justice qui ne disparaît plus et se Communique.

4) Ici je reconnais la Présence de la Qualité Confiance, je reconnais l’absence de la Qualité Confiance, je reconnais l’instabilité de la Qualité Confiance et je reconnais la Qualité Confiance qui ne disparaît plus et se Communique.

5) Ici je reconnais la Présence de la Qualité Persévérance, je reconnais l’absence de la Qualité Persévérance, je reconnais l’instabilité de la Qualité Persévérance et je reconnais la Qualité Persévérance qui ne disparaît plus et se Communique.

6) Ici je reconnais la Présence de la Qualité Paix, je reconnais l’absence de la Qualité Paix, je reconnais l’instabilité de la Qualité Paix et je reconnais la Qualité Paix qui ne disparaît plus et se Communique.

7) Ici je reconnais la Présence de la Qualité Joie, je reconnais l’absence de la Qualité Joie, je reconnais l’instabilité de la Qualité Joie et je reconnais la Qualité Joie qui ne disparaît plus et se Communique.

8) Ici je reconnais la Présence de la Qualité Attention pour les besoins humains, je reconnais l’absence de la Qualité Attention pour les besoins humains, je reconnais l’instabilité de la Qualité Attention pour les besoins humains et je reconnais la Qualité Attention pour les besoins humains qui ne disparaît plus et se Communique.

9) Ici je reconnais la Présence de la Qualité Conscience de la Parfaite Bienveillance de Dieu, je reconnais l’absence de la Qualité Conscience de la Parfaite Bienveillance de Dieu, je reconnais l’instabilité de la Qualité Conscience de la Parfaite Bienveillance de Dieu et je reconnais la Qualité Conscience de la Parfaite Bienveillance de Dieu qui ne disparaît plus et se Communique.

Ici je reconnais que l’Être humain qui est Actif en tant qu’Être Bienveillant quand une forme de Vie ressent un trouble physique, existentiel ou émotionnel, Actualise des considérations erronées – maintenant je reconnais que quand je suis Amour, Vrai et Juste en situation de trouble, ma Qualité de Présence provoque une Actualisation dans le sens de la Vie de considérations erronées qu’un ou plusieurs ego humains avaient maintenues jusque-là – ici je reconnais qu’avec un fort ego humain, l’Être humain arrive parfois à remplacer un conditionnement perturbant par un autre moins troublant, sans jamais pouvoir l’Actualiser dans le sens de la Vie.

Maintenant je reconnais que quand un Être humain Persévère à manifester les Qualités de Présence en situation de trouble, des conditionnements physiques, existentiels et émotionnels malveillants sont éliminés.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

4.50 Connaître les quatre Vérités de la souffrance :

Ici je m’entraîne à reconnaître les considérations physiques, existentielles et émotionnelles perturbantes concernant les quatre Vérités de la souffrance, à savoir : la Vérité de la souffrance, la Vérité de l’origine de la souffrance, la Vérité de la cessation de la souffrance et la Vérité du chemin menant à la cessation de la souffrance.

Ici le Saint-Esprit Enseigne les quatre Vérités de la souffrance afin qu’en présence d’un trouble physique, existentiel ou émotionnel, je puisse Actualiser les considérations erronées qui me touchent.

4.51 La Vérité de la souffrance :

1) Ici, observant selon la Réalité de Dieu “ Ceci est souffrance ” je reconnais qu’une sensation appelée ‘souffrance’ est ressentie par une forme de Vie quand son mental identifie une possibilité de perte physique, existentielle ou émotionnelle.

Ici je reconnais que la sensation appelée ‘souffrance’ est utile quand cette sensation est considérée comme un Signe du Saint-Esprit pour Actualiser une considération obsolète ou erronée afin de préserver ou rétablir l’équilibre d’une ou plusieurs formes de Vie.

Maintenant je reconnais que la sensation appelée ‘souffrance’ est inutile quand cette sensation n’est pas considérée comme un Signe du Saint-Esprit pour Actualiser une considération obsolète ou erronée afin de préserver ou rétablir l’équilibre d’une ou plusieurs formes de Vie.

Ici je reconnais qu’une sensation appelée ‘souffrance’ est ressentie par une forme de Vie quand quelque chose identifié comme ‘mauvais’ se rapproche d’elle ou quand quelque chose identifié comme ‘bon’ s’éloigne d’elle.

Ici je reconnais que plus l’Être humain, en situation de trouble, a considéré quelque chose comme nécessaire pour son bien-être physique, existentiel ou émotionnel, plus il aura besoin d’Être activement Uni au Saint-Esprit pour Actualiser ce qui doit être Actualisé ; c’est-à-dire pour Actualiser une considération obsolète ou erronée que son mental continue à identifier comme une vérité absolue.

Maintenant je reconnais que plus l’Être humain, en situation de trouble, a considéré quelque chose comme nuisible pour son bien-être physique, existentiel ou émotionnel, plus il aura besoin d’Être activement Uni au Saint-Esprit pour Actualiser ce qui doit être Actualisé ; c’est-à-dire pour Actualiser une considération obsolète ou erronée que son mental continue à identifier comme une vérité absolue.

Ici je reconnais que pour l’Être humain qui est Conscient que le Saint-Esprit Enseigne la Connaissance Suprême et la Bienveillance Parfaite, une ‘souffrance’ physique, existentielle ou émotionnelle Signifie qu’une considération obsolète ou erronée doit Être Actualisée.

Ici je reconnais que pour l’Être humain qui s’identifie à son organisme, une souffrance physique, existentielle ou émotionnelle, est une sensation déplaisante ou désagréable qu’il cherche à faire disparaître sans en chercher la cause.

Maintenant je reconnais que pour l’Être humain identifié à son organisme, la vieillesse est souffrance, la maladie est souffrance, la mort est souffrance, le chagrin, les lamentations, la douleur, l’affliction et le désespoir sont souffrance, être uni à ce que l’on n’aime pas est souffrance, être séparé de ce que l’on aime est souffrance, ne pas obtenir ce que l’on désire est souffrance.

Voilà, selon la Réalité de Dieu, la Vérité de la souffrance.

4.52 La Vérité de l’origine de la souffrance :

2) Ici, observant selon la Réalité de Dieu “ Ceci est l’origine de la souffrance ”, je reconnais qu’une sensation appelée ‘souffrance’ apparaît quand un Être humain s’identifiant à sa condition humaine, manifeste une insatisfaction quant à ce que Dieu lui donne à vivre dans l’instant Présent.

Maintenant je reconnais que l’identification à l’organisme est à l’origine de la souffrance parce que je perçois que c’est toujours quand l’Être humain est identifié à sa condition physique, existentielle ou émotionnelle humaine que celui-ci désire s’approprier une quantité de matière ou d’honneur autre que celle que Dieu lui donne dans l’instant Présent.

Ici je reconnais qu’un Être humain est identifié à son organisme parce que celui-ci n’est pas Uni au Saint-Esprit de Dieu qui Enseigne les Qualités de Présence menant à une existence physique, existentielle et émotionnelle Divine et Responsable.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme soutient des considérations qui ne sont pas Vraies par rapport à la Réalité Absolue.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme est sous l’influence d’une donnée mentale obsolète ou erronée, consciente ou inconsciente, qui identifie ‘bon’ quelque chose de non-Bienveillant ou ‘mauvais’ quelque chose de Bienveillant.

Maintenant je reconnais qu’identifier un Être humain aux réactions de son organisme produit souffrances et insatisfactions parce que ce n’est pas la Vérité suivant la Réalité Absolue.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme engendre et fait persister des états d’esprit avides de sensations plaisantes ou agréables.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme engendre et fait persister des états d’esprit conditionnés pour anéantir tout ce qui s’oppose à l’obtention des sensations plaisantes ou agréables convoitées.

Ici je reconnais que l’Être humain qui ne sait pas comment Actualiser, en situation de trouble, les données erronées de son mental, engendre et fait persister des souffrances physiques, existentielles et émotionnelles.

Maintenant je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme, a des données erronées qui engendrent et font persister des souffrances physiques, existentielles et émotionnelles.

Ici je reconnais qu’une souffrance physique, existentielle ou émotionnelle apparaît, quand le mental d’une forme de Vie essaye d’éviter une sensation déplaisante ou désagréable.

Ici je reconnais que pour ne pas reproduire et aggraver les erreurs de l’environnement dans lequel un Être humain a grandi, celui-ci doit se considérer Responsable des mouvements de l’organisme qu’il possède.

Maintenant je reconnais que je peux laisser mes données mentales diriger le comportement de mon organisme quand tout va bien, et je sais qu’en situation de trouble, je dois me mettre aux commandes de mon organisme pour Actualiser mes données mentales en manifestant Consciemment les Qualités de Présence.

Ici je reconnais que le Saint-Esprit est Bienveillant parce qu’il donne une sensation appelée ‘souffrance’ à l’Être humain Conscient de sa filiation Divine quand celui-ci ne reconnaît pas quelque chose de nuisible pour sa Qualité de Présence.

Ici, je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme souffre d’une sensation déplaisante ou désagréable quand les données mentales évaluent une forte probabilité de perte physique, existentielle ou émotionnelle.

Maintenant je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme est incapable de comprendre que ses souffrances physiques, existentielles et émotionnelles sont des indications qui montrent la nécessité de Vivre en tant qu’Être de Qualité.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme sera insatisfait quand il n’aura pas une sensation plaisante ou agréable.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme sera insatisfait à chaque fois qu’il ne pourra pas faire disparaître une forme physique, réelle ou imaginaire, qui lui procure une sensation déplaisante ou désagréable.

Ici je reconnais que l’Être humain identifié à son organisme, produit de la souffrance en attirant par tous les moyens, hostile si nécessaire, ce que son mental considère ‘bon’.

Ici je reconnais que l’Être humain identifié à son organisme, produit de la souffrance en repoussant par tous les moyens, hostile si nécessaire, ce que son mental considère ‘mauvais’.

Maintenant je reconnais que l’Être humain identifié à son organisme provoque, en cherchant à faire disparaître ses sensations déplaisantes et désagréables, une diminution de sa sensibilité qui peut aller jusqu’à une complète insensibilité à la souffrance d’autrui.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme développe des idéologies qui provoquent souffrances et insatisfactions, des idéologies qui ne sont pas Bienveillantes parce qu’elles ne prennent pas en considération les besoins réels de l’Humanité suivant l’Enseignement du Saint-Esprit.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie aux mouvements de son organisme, fait apparaître et persister des considérations erronées qui causent souffrances et insatisfactions.

Ici je reconnais que l’identification à l’organisme fait apparaître et persister l’avidité de contact plaisant et agréable.

Ici je reconnais que l’identification à l’organisme fait apparaître et persister l’hostilité envers des formes de Vie.

Ici je reconnais que l’identification à l’organisme fait apparaître et persister la peur, le remords et la critique.

Ici je reconnais que l’identification à l’organisme fait apparaître et persister la rigidité, l’agitation, l’abattement et le bavardage mental.

Maintenant je reconnais que l’identification à l’organisme fait apparaître et persister des attachements à des formes, à des sensations physiques, à des affections sentimentales, à des constructions humaines et à des considérations humaines.

Ici je reconnais que l’Être humain qui s’identifie à son organisme ne peut pas manifester l’Amour, la Vérité, la Justice, la Confiance, la Persévérance, la Paix, la Joie, l’Attention pour les besoins humains et la Conscience de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

Maintenant je reconnais que l’Être humain qui manifeste un état d’esprit avide, hostile, méfiant, coupable ou dans le doute, fait apparaître et persister des considérations obsolètes ou erronées qui causent souffrances et insatisfactions.

Voilà, selon la Réalité de Dieu, la Vérité de l’origine de la souffrance.

4.53 La Vérité de la cessation de la souffrance :

3) Ici, observant selon la Réalité de Dieu “ Ceci est la cessation de la souffrance ”, je reconnais qu’une souffrance physique, existentielle ou émotionnelle cesse quand cette souffrance est perçue comme un Signe du Saint-Esprit montrant une absence de Qualité de Présence.

Maintenant je reconnais que l’Être humain qui ne laisse pas son organisme réagir en situation de trouble, pour Agir en tant qu’Être de Qualité, fait cesser la souffrance physique, existentielle et émotionnelle.

Ici je reconnais que pour ne pas reproduire des comportements ou idéologies sans Qualité de Présence, l’Être humain doit Actualiser les considérations de son mental calquées sur les considérations d’Êtres humains qui étaient identifiés à leur organisme.

Ici je reconnais que l’Être humain qui demande de l’aide au Saint-Esprit pour éliminer ses souffrances physiques, existentielles et émotionnelles, est aidé par des Signes pour Actualiser les données obsolètes et erronées de son mental.

Maintenant je reconnais que l’Être humain a le Pouvoir d’Actualiser les données obsolètes et erronées que son mental a enregistrées sous l’influence physique, existentielle ou émotionnelle, d’Êtres humains identifiés à leur organisme.

Ici je reconnais que l’Être humain qui Agit en tant qu’Être de Qualité en situation de trouble, Actualise des données obsolètes et erronées de son mental dans le sens de la Vie.

Ici je reconnais que l’Être humain qui Agit en tant qu’Être de Qualité en situation de trouble, fait cesser des conditionnements engendrant souffrances et insatisfactions.

Maintenant je reconnais que l’Être humain qui Actualise dans le sens de la Vie ses considérations mentales obsolètes et erronées, se libère des personnalités physiques, existentielles et émotionnelles copiées sur des formes de Vie qui l’ont dominé ou impressionné alors qu’il était en situation de trouble.

Ici je reconnais que l’Être humain qui ne laisse pas son organisme réagir avec avidité, hostilité, méfiance, culpabilité ou doute fait une Actualisation de données obsolètes ou erronées.

Ici je reconnais que l’Être humain qui manifeste les Qualités de Présence quand il ressent une insatisfaction, donne un nouveau modèle comportemental à son mental.

Ici je reconnais que l’Être humain qui manifeste les Qualités de Présence est l’exemple à suivre pour son mental et le mental des formes de Vie présentes et proches de lui.

Maintenant je reconnais que l’Être humain qui Persévère à manifester les Qualités de Présence en situation de trouble, produit une Actualisation de ses considérations mentales conscientes et inconscientes sans considération pour la Qualité de Présence.

Ici je reconnais que l’Être humain qui est Uni au Saint-Esprit dans l’instant Présent, qui est Vrai et Juste dans l’instant Présent, qui est Confiant et Persévérant dans l’instant Présent, qui est en Paix et Joyeux dans l’instant Présent, qui est Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu dans l’instant Présent, fait cesser souffrances et insatisfactions.

Ici je reconnais que le Saint-Esprit confronte un Être humain à une situation de souffrance ou d’insatisfaction pour qu’il puisse Actualiser dans le sens de la Vie des considérations engendrant avidité, hostilité, méfiance, culpabilité et doute.

Maintenant je reconnais que le Saint-Esprit peut me confronter à une souffrance ou insatisfaction pour indiquer qu’il y a une donnée obsolète ou erronée qui doit être Actualisé dans le sens de la Vie.

Ici je reconnais que faire Un avec le Saint-Esprit, c’est manifester l’Amour, la Vérité, la Justice, la Confiance, la Persévérance, la Paix, la Joie, l’Attention pour les besoins humains et la Conscience de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

Ici je reconnais que faire Un avec le Saint-Esprit, c’est se Libérer de l’attachement aux formes, de l’attachement aux sensations physiques, de l’attachement aux affections sentimentales, de l’attachement aux constructions humaines et de l’attachement aux considérations humaines.

Maintenant je reconnais que faire Un avec le Saint-Esprit, c’est avancer sur la voie qui mène à la cessation de la souffrance ; une voie sur laquelle je me libère de tout ce qui me sépare d’une Parfaite Bienveillance.

Ici je reconnais que faire Un avec le Saint-Esprit, c’est accepter d’être confronté à des expériences qui procurent des troubles physiques, existentiels et émotionnels pour Actualiser dans le sens de la Vie ce qui doit être Actualisé.

Maintenant je Comprends pourquoi je peux être insouciant quand tout va bien et pourquoi je dois manifester Consciemment les Qualités de Présence lorsque je suis affecté par une souffrance physique, existentielle ou émotionnelle.

Voilà, selon la Réalité de Dieu, la Vérité de la cessation de la souffrance.

4.54 La Vérité du chemin menant à la cessation de la souffrance :

4) Ici, observant selon la Réalité de Dieu “ Ceci est le chemin menant à la cessation de la souffrance ”, je reconnais que seul l’Être humain qui est Uni au Saint-Esprit de Dieu pour incarner la Connaissance Suprême et la Bienveillance Parfaite est capable d’Actualiser les considérations qui causent souffrances et insatisfactions jusqu’à ce que rien ne puisse plus faire obstacle à sa Qualité de Présence.

Maintenant, Étant Uni au Saint-Esprit de Dieu, Conscient d’Être Responsable des mouvements physiques, existentiels et émotionnels de mon organisme, quand je suis affecté par un trouble physique, existentiel ou émotionnel, je fais une Actualisation de données obsolètes ou erronées en ne laissant pas mon organisme réagir avec avidité, hostilité, méfiance, culpabilité ou doute, mais en Agissant suivant les neuf Qualités de Présence de l’Être humain Bienveillant, à savoir : en Étant Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

– Et qu’est-ce, selon la Réalité de Dieu, qu’Être Amour ?

Être Amour c’est Être Uni au Saint-Esprit de Dieu qui se manifeste par toutes les formes de Vie qui me touchent ; c’est savoir que Dieu est le parent Parfait qui me demande de reconnaître ma filiation Divine pour me transmettre son Esprit Saint.

– Et qu’est-ce, selon la Réalité de Dieu, qu’Être Vrai ?

Être Vrai c’est reconnaître sa réalité du moment ; c’est Être Responsable de sa réalité dans l’instant Présent pour avancer vers la Connaissance de la Réalité Absolue (la Vérité de Dieu).

– Et qu’est-ce, selon la Réalité de Dieu, qu’Être Juste ?

Être Juste c’est Être équitable avec toutes les parties impliquées dans mes choix physiques, existentiels et émotionnels ; c’est suivre l’Enseignement du Saint-Esprit de Dieu qui est toujours Parfaitement Bienveillant.

– Et qu’est-ce, selon la Réalité de Dieu, qu’Être Confiant ?

Être Confiant c’est Être imperturbable aux agitations du monde en étant Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu ; c’est Être non pas dans une attitude réactive mais dans une attitude Active en tant qu’Être de Qualité, c’est avoir Foi en Dieu et en Soi, c’est-à-dire Être Équanime.

– Et qu’est-ce, selon la Réalité de Dieu, qu’Être Persévérant ?

Être Persévérant c’est décider de prendre le contrôle de mon organisme en situation de trouble pour manifester les Qualités de Présence ; c’est Être attentif à ce que rien ne me détourne de l’Enseignement du Saint-Esprit de Dieu qui est Connaissance Suprême et Bienveillance Parfaite.

– Et qu’est-ce, selon la Réalité de Dieu, qu’Être en Paix ?

Être en Paix c’est reconnaître qu’en situation de trouble, le Saint-Esprit de Dieu donne toujours l’enseignement le plus adéquate pour éliminer les obstacles qui empêchent de manifester les Qualités de Présence.

– Et qu’est-ce, selon la Réalité de Dieu, qu’Être Joyeux ?

Être Joyeux c’est montrer ma gratitude au Saint-Esprit de Dieu pour la purification de mon âme ; c’est me montrer émotionnellement satisfait d’avoir la jouissance Responsable d’un organisme humain.

– Et qu’est-ce, selon la Réalité de Dieu, qu’Être Attentionné aux besoins humains ?

Être Attentionné aux besoins humains c’est montrer ma gratitude à Dieu pour l’organisme qu’il me donne ; c’est prendre soin des besoins de mon organisme, ainsi que des besoins humains des Êtres humains non-adultes ou nécessiteux.

– Et qu’est-ce, selon la Réalité de Dieu, qu’Être Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu ?

Être Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu c’est reconnaître que tout ce qui n’est pas en harmonie dans l’instant Présent est un Signe du Saint-Esprit de Dieu qui me montre ce que je dois savoir pour continuer mon chemin vers la Connaissance Suprême et la Bienveillance Parfaite.

Ici j’utilise chaque trouble physique, existentiel et émotionnel, auquel le Saint-Esprit de Dieu me confronte dans l’instant Présent, pour Actualiser des considérations erronées dans le sens de la Vie.

Voilà, selon la Réalité de Dieu, la Vérité du chemin menant à la cessation de la souffrance.

4.6 Résumé de l’Enseignement du Saint-Esprit:

Ici je reconnais qu’un trouble visuel, auditif, olfactif, gustatif, tactile ou mental, est un Signe du Saint-Esprit pour Actualiser une considération obsolète ou erronée dans le sens de la Vie.

Ici je reconnais que quand un Être humain Persévère à manifester les Qualités de Présence en situation de trouble, des conditionnements physiques, existentiels et émotionnels malveillants sont éliminés.

Maintenant je reconnais que les attractions et répulsions physiques, existentielles et émotionnelles, qui causent problèmes, sont des considérations obsolètes ou erronées que j’ai approuvées ou laissées faire en ignorant la fonction d’apprentissage par l’expérience du Saint-Esprit.

Ici, je reconnais que l’identification à l’organisme provoque des réactions d’avidité, d’hostilité, de méfiance, de culpabilité et de doute – maintenant, quand je perçois un trouble visuel, auditif, olfactif, gustatif, tactile ou mental, je suis attentif à manifester les Qualités de Présence.

Maintenant, en l’absence de trouble, j’apprécie l’instant Présent en laissant le mental de mon organisme exprimer automatiquement les Qualités de Présence que le Saint-Esprit lui a donné à reconnaître comme bonnes pour la survie de l’organisme.

Ici, quand mon organisme ou une forme de Vie proche de moi est affecté par un trouble physique, existentiel ou émotionnel, je suis attentif à exprimer l’Amour, la Vérité et la Justice (en pensées, en paroles et en Actes) – maintenant, en l’absence de trouble, je suis Vivant insouciant dans l’instant Présent, Conscient que s’il est nécessaire de faire une Actualisation d’une considération physique, existentielle ou émotionnelle, le Saint-Esprit me le fera savoir par un Signe.

Ici, j’apprends à reconnaître ce qui fait obstacle à la Qualité de Présence – ici, le Saint-Esprit Révèle comment Être Parfaitement Bienveillant, c’est-à-dire comment Être Amour, Vrai, Juste, Confiant, Persévérant, en Paix, Joyeux, Attentionné aux besoins humains et Conscient de la Parfaite Bienveillance de Dieu.

Conclusion

5.1 En sept jours avec le Saint-Esprit :

En vérité il est dit dans les temps anciens que quiconque suit l’Enseignement du Saint-Esprit de Dieu pendant sept jours, tel que décrit dans cette Révélation Active, peut espérer l’un de ces deux résultats : La Connaissance Suprême et la Bienveillance Parfaite ici et maintenant ou si un Être humain a quelques attachements qu’il ne peut pas encore évacuer, l’état de non-régression, c’est-à-dire l’impossibilité d’être non-Bienveillant (en pensées, en paroles ou en Actes) sans en prendre Conscience.

À cause de cela je peux dire : Ceci est un Enseignement Actif du Saint-Esprit de Dieu pour la purification des Êtres humains, pour transcender souffrance et insatisfaction, pour éliminer peines et chagrins, pour avancer sur la voie juste, pour faire l’expérience directe du Bonheur, pour connaître la Connaissance Suprême et manifester ici et maintenant la Bienveillance Parfaite.

5.2 Merci, Je Suis Enfant de Dieu :

Ici, je reconnais que l’assimilation du principe Actif de cette Révélation me permet de me manifester en tant qu’enfant de Dieu pour Actualiser mes considérations humaines avec la Vérité.

Ici, je reconnais que cette Active Révélation me permet des réalisations en tant que membre Actif de l’Humanité et me conduit à la complète Réalisation de ma nature Divine et Immortelle en tant qu’enfant de Dieu.

Merci Dieu, de me guider avec ton Esprit-Saint pour que mon âme soit Actualisée avec la Vérité – Merci Dieu, de me Révéler ici, que reconnaître pleinement ma filiation Divine me permet de renaître avec un Esprit Sain – Merci Dieu, de me donner l’opportunité maintenant de vivre cette existence humaine en te manifestant ma gratitude pour chaque instant de Vie.

Merci, Bienveillant Esprit de Dieu, de me Révéler cela ici.

Merci, Bienveillant Esprit de Dieu, de me Révéler cela ici.

Merci, Bienveillant Esprit de Dieu, de nous Révéler cela ici.

Auteur/autrice : jahel

En juin 1988, Jahel est né en Esprit, son organisme avait 28 ans. En 1993, guidé par l'Esprit de Vie (ou Esprit-Saint), Jahel a obtenu le plus haut niveau de connaissance sur l'Être humain, la Vie et les lois universelles. En suivant, chaque jour l'Enseignement de la Vie, Jahel consacre son existence à faire connaitre le Pouvoir de la Bienveillance.