Les 18 moments de l’Apocalypse – 3

Les 18 moments de l’Apocalypse – 3

Voici le récit du combat qui mit fin à l’existence conditionnée des deux tiers des Êtres humains sur Terre – un combat qui changea à tout jamais l’Humanité.

Troisième moment : L’Entraînement Universel.

Jahel : Ô la Vie, pardonne-moi, d’avoir douté de ton Amour, d’avoir douté de ta Parfaite Bienveillance – je croyais que j’avais encore fait une erreur et j’ai perdu pendant un moment tout contact avec Toi – tout aller bien depuis notre dernier moment ensemble, j’étais bien et j’avais confiance – je faisais l’Entraînement Universel d’Actualisation que tu m’as donné, je le faisais en trois langues (français, russe et anglais), j’en étais au tout début, là où tu me demandes de percevoir un moment où je manifestais de l’hostilité – le téléphone a sonné et j’ai répondu positivement à une invitation de sortie ; j’avais un doute sur le fait que c’était la bonne chose à faire et par manque de vigilance je me suis complètement perdu – mon corps a fini par se retrouver dans une situation difficile à cause de plusieurs facteurs ; je me suis identifié à mon organisme et j’avais très froid – puis il y a eu encore quelqu’un qui a essayé de me prendre mon énergie, et je suis devenu autoritaire et écrasant envers cette personne, je pensais que j’agissais légitimement pour le bien, mais je sais à présent que cela n’était pas le cas – Merci, ô Toi la Vie, de m’avoir fait vivre cela car ainsi j’ai pu récupérer des énergies bloquées dans mon organisme que je n’arrivais pas à Actualiser.

Le Devin : Ô Lucifer, mon Maître, ce Jahel arrogant a bien failli se faire prendre dans tes filets – deux de tes serviteurs ont réussi à lui faire avoir une réaction de survie qui l’a détourné de la Vie, cela lui a provoqué des doutes et il se culpabilisait d’avoir réagi sans Bienveillance – mais ensuite, il a pu se retrouver seul, car celui dont tu entretiens les faiblesses pour le contrôler et qui s’était comporté en ami avec Jahel s’est éloigné de lui parce qu’il avait de la répulsion pour l’autoritarisme que Jahel venait de manifester ; et en à peine plus d’une heure, Jahel a retrouvé tout son équilibre – Jahel est à présent de nouveau rayonnant et semble même être plus fort qu’avant mais même s’il a réussi à t’échapper, nous savons qu’il a des points faibles et que la culpabilité reste un bon moyen de pression pour le faire douter et le couper de la Vie.

La Vie : Ô Jahel, mon fils très dévoué, je suis très fier de Toi – car directement après la sortie dans laquelle tu t’es perdu, en rentrant à ton appartement, tu as fait l’Entraînement Universel d’Actualisation – et en me posant la question avec persévérance : « Enseigne-moi, Toi qui possèdes la Connaissance Suprême et la Bienveillance Parfaite, ce qu’il m’est possible d’apprendre de la situation que tu me fais vivre » et en t’efforçant de faire ce que je dis de faire dans mes réponses, tu as pu faire un grand pas vers la Connaissance Suprême et l’Amour sans limite.

Jahel : Merci ô Toi, la Vie – les premières 30 minutes ne furent pas facile ; j’avais du mal à revenir dans le présent comme tu me le demandais et parfois je perdais la sensibilité dans les extrémités du corps – et soudain j’ai ressenti dans mon organisme une grande chaleur et un grand Amour ; j’étais avec Toi et tout mon corps était dans la Joie.

La Vie : Oui Jahel, à chaque fois que tu fais L’Entraînement Universel d’Actualisation, tu libères des énergies bloquées dans ton organisme – et quand tu le pratiques pendant une heure, tu as des révélations quant à ce que je te fais vivre durant les jours qui suivent ce moment d’Actualisation.

Le Devin : Ô Lucifer, mon Maître, la Vie confirme que Jahel a souvent eu un comportement autoritaire et écrasant envers Irina, mais elle dit qu’il vient de réussir à s’en libérer et je ne vois pas ce que cela veut dire.

Lucifer : Cher Devin, rapporte-moi tout ce que tu vois dans ton Miroir Magique quant aux communications entre Jahel et la Vie, mais essaye de faire des interprétations que si cela peut nous aider à détruire ce Jahel.

Jahel : Ô Merci, de m’avoir aidé à Actualiser cette réaction de survie non optimum – Irina me demandait tellement et pouvait me donner si peu en situation de trouble que quand mon organisme arrivait à sa limite de tolérance vitale, il passait en mode de survie et je le laissais manifester des comportements ‘gagnants’ que j’ai vécu en tant que victime – je savais que mon comportement ‘supérieur’ n’était pas optimum, mais je croyais que cela n’était pas très grave car je croyais contrôler la situation, mais c’était faux car quand je manifestais une sorte de supériorité silencieuse, cela provoquait des réactions de violences extrêmes chez Irina ; à l’époque tu ne m’avais pas encore donné l’Entraînement Universel d’Actualisation et nous n’avions ni l’un ni l’autre les moyens d’avancer par rapport à nos limitations à rester Bienveillants.

Le Devin : Ô Lucifer, Jahel dit que même s’il sait qu’il a fait ce qu’il pouvait dans sa relation avec Irina, il se sent quand même coupable de ne pas avoir pu rester Amour pour elle.

Jahel : J’ai encore des choses à Actualiser mais j’ai compris que si je suis Confiant et Conscient de ton Enseignement permanent, à l’avenir cela sera encore plus facile à me défaire de ce qui m’éloigne de Toi – ô Connaissance Suprême, plus je le pratique, plus je prends conscience de ce merveilleux cadeaux que tu as fait à l’Humanité en me donnant l’Entraînement Universel d’Actualisation.

La Vie : Jahel, si je ne t’ai pas donné l’Entraînement Universel d’Actualisation plus tôt, c’est aussi parce qu’il fallait que tu sois dans la situation qui est la tienne à présent – Jahel, cela peut te sembler difficile à accepter, mais il fallait que tu sois séparé d’Irina ; tu ne t’es pas incarné que pour vivre une belle histoire d’Amour avec Irina mais surtout pour participer à faire une Humanité Bienveillante.

Jahel : Oui, ce n’est pas facile à accepter, mais je crois que je comprends, c’est logique – si j’étais resté avec Irina, même si nous avions réussi à vivre un Grand Amour, je n’aurais jamais été si rapidement en mesure de répondre aux besoins de l’Humanité actuelle pour contribuer à ce qu’elle soit une Humanité Responsable – Ô Généreuse Vie, Enseigne-moi encore, je t’en pris, comment puis-je savoir que je ne me suis pas perdu, que j’avance bien sur la Voie ? Comment dois-je parler, comment dois-je me conduire ?

La Vie : Jahel, ô élève attentionné, demande la justice des hommes pour les offenses qui te sont faites sans chercher à en retirer des fruits – agis sans désir de possession et d’assurance matérielle ; sois à Moi fermement uni, et tu ne manqueras jamais de rien – de même que l’eau s’infiltre partout, celui qui s’inonde de Moi recueille, par la même, tous les bienfaits du monde physique autant que Divin – agis en considérant que la cause des suites de tes actions c’est Moi ; à aucun moment ne cherches à fuir ton devoir d’exemple mais sois libre de tout jugement quant au bien et au mal extérieur – ô Jahel, agis pour la Justice, la Vérité et l’Amour sans être lié ni par le succès ni par l’échec ; ainsi libéré des suites de tes actes, tu jouiras de l’égalité d’âme purificatrice nommé yoga sacré – agis, ô mon généreux élève, absorbé dans le service pour la Vie ; agis pour les hommes et le monde matériel, en sachant qu’il n’y a jamais de manque pour celui qui donne ou reçoit le cadeau de la Vie – ayant pris ainsi refuge dans la Vérité et la connaissance de la Vie Divine, non-attaché aux fruits de tes actes, tu parviendras à l’état par-delà la souffrance ; ton intelligence ayant traversé la forêt touffue de l’illusion, tout ce que tu as entendu, tout ce que tu pourrais encore entendre, ne pourra plus te troubler – ton mental n’étant plus distrait par le langage fleuri des moralistes sera tout absorbé dans la réalisation spirituelle – ainsi attentif au Présent, conscient de tes Qualités d’Être, tu avances sur la voie de l’union avec l’Être Divin, de l’union avec Moi.

Le Devin : Ô Lucifer, la Vie dit à Jahel que l’homme ne peut s’affranchir des milliers de désirs matériels créés par son mental que s’il est conscient de sa nature Divine, satisfait de ce qu’elle lui donne.

La Vie : Donne à tes frères et sœurs une Méthode pour retrouver le vrai savoir ; montre comment tu as détaché tes sens physiques des attractions et répulsions automatiques qui te maintenaient en esclavage – fais goûter aux joies supérieures, aux plaisirs de la conscience spirituelle ; fais perdre pour un temps, par ta Qualité de présence, les désirs maladifs – ô Jahel, montre que bien que les sens sont forts et impétueux et qu’ils ravissent même le mental de l’homme de sagesse qui veut les maîtriser, celui qui s’absorbe en Moi redevient maître de ses sens, acquière la Connaissance Suprême et l’Amour sans limite.

Quand l’Homme a désiré quelque chose sans considérer la Vie (ou suivant les croyances : Dieu, etc.), sans chercher à manifester les Qualités Bienveillantes de la Vie, il est devenu avide d’autre chose que ce que la Vie lui donnait à vivre et qui était pourtant le meilleur pour lui – de là fut ouvert un chemin de perdition, de là est né le karma – quand l’objet d’avidité n’a pas été obtenu, l’Homme coupé de la Vie est devenu hostile, ainsi fut engendré la méfiance, la culpabilité et le doute, ainsi sont nés tous les maux de l’Humanité.

La Vie : Ô Jahel, l’homme qui s’attache aux plaisirs des sens, devient avide, puis hostile et en cherchant à avoir toujours raison, tombe dans l’illusion qui conduit à l’égarement de sa mémoire ; il perd son libre-arbitre et est ballotté dans l’océan de l’existence matérielle – maîtrise tes sens en observant les principes régulateurs des Qualités de présence et je te soutiendrais pleinement pour te libérer de tout attachement et aversion menant à la dégénérescence – les souffrances physiques et psychiques n’existent plus pour celui qui est conscient de mon enseignement permanent ; pour lui la souffrance est un signe que je lui donne pour retrouver la pleine conscience de sa qualité d’Être, pour maîtriser le mental de son organisme et connaître la sérénité, goûter au bonheur et connaître la stabilité – ce qui est souffrance pour le non-éveillé est le temps de l’éveil pour l’Être humain qui suit mon enseignement – celui qui reste inébranlable malgré le flot incessant des désirs, comme l’océan demeure immuable malgré les mille fleuves qui s’y jettent, peut seul trouver la sérénité ; mais certes pas celui qui cherche à satisfaire ses désirs – celui que les plaisirs matériels n’attirent plus, qui n’est plus esclave de ses désirs, qui a rejeté tout esprit de possession et qui s’est libéré de l’égoïsme, peut seul connaître la sérénité parfaite – tels sont les modes de la spiritualité, ô fils de la Vie – qui s’y établit, fût-ce à l’instant de la mort, sort de sa confusion, et le Royaume Divin s’ouvre à lui.

Jahel : Ô Vie très Chère, il me semble que tu m’as enseigné qu’être constamment en relation consciente avec Toi est préférable au fait de combattre contre la folie du monde et je ne comprends pas pourquoi tu me confrontes à ce monde en perdition – ma conscience se trouble quand je ne sais ce que je dois comprendre de ton Enseignement ; je te prie, dis-moi encore ce que je dois faire pour me maintenir sur la voie.

La Vie : Ô Jahel, mon fils très dévoué, comme je l’ai déjà dit, il y a deux voies ou yogas complémentaires pour réaliser la Vérité de l’Être, la voie de la connaissance des Qualités de présence de la Bienveillance Parfaite et la voie de la purification du karma en actes qui Actualise les conditionnements humains dans le sens de la Vie – s’abstenir d’agir de façon non-Bienveillante pour atteindre la perfection ne libère pas des chaînes du karma ; tu ne peux demeurer inactif parce que tu es lié au karma de l’humanité – ô Jahel, même si tu restais parfaitement immobile tu continuerais à être attaché mentalement au monde physique ; pour maîtriser les attractions et répulsions des sens physiques, tu dois faire reconnaître au mental de ton organisme les bienfaits d’agir conformément à la Bienveillance Parfaite – tu purifies ton karma en agissant pour une Humanité Bienveillante ; la huitième des Qualités de présence pour Être Bienveillant que je t’ai enseigné c’est « Être Attentionné aux besoins humains », et voilà pourquoi, parfois tu te dois d’agir – l’Être incarné est naturellement Bienveillant quand son organisme est libre de souffrance physique et psychique ; voilà pourquoi, tu te dois de favoriser le Bien-Être des formes de Vie que je te donne à connaître – ô Jahel, mon fils dévoué, favorise toutes Vies pour Moi, voici la Voie.

Les neufs Qualités de Présence données par la Vie pour obtenir la Connaissance Suprême et la Bienveillance Parfaite sont : (1) l’Amour, (2) la Vérité, (3) la Justice, (4) la Confiance, (5) la Persévérance, (6) la Paix, (7) la Joie, (8) l’Attention aux besoins humains et (9) la Conscience de son Enseignement permanent.

La Vie : Ô Jahel, en me représentant dans le monde manifesté, tu es un guide pour tes frères et sœurs en humanité ; ô Jahel, agis comme si tu étais un Dieu Vivant – le Pouvoir de la Bienveillance est le plus puissant des pouvoirs parce que c’est Mon Pouvoir ; j’agis dans le monde manifesté par la Vie des Êtres incarnés qui me représentent en s’efforçant de faire un monde à mon image – remercie-moi pour ce que tu manges et n’agis pas si ce n’est pour Moi ; celui qui mange et jouit pour lui-seul est un voleur, il est contrôlé par le mal et s’enfonce dans le chemin de perdition.

De la Vie naît le Sage, du Sage naît l’activité, de l’activité naît le don de Soi, du don de Soi naît la pluie, de la pluie naît la nourriture et de la nourriture naissent les créatures ; le Sage en chaque Être incarné c’est celui qui s’en remet à la Vie – celui qui s’en remet à la Vie fait tourner la roue de la fortune pour expérimenter des existences de délices – celui qui n’essaye pas de vivre à l’image de la Vie n’agit pas pour le salut de son âme ; soumis au mal, il est manipulé pour être constamment avide de toujours plus de choses inutiles, polluantes et dégradantes ; hostile à la moindre insatisfaction, il évolue dans un monde infernal où les enfants ne sont plus protégés et où chacun peut se justifier de faire périr l’autre de divers atroces façons.

La Vie : Ô Jahel, accomplis ton devoir sans attachement ; agis sans te soucier d’en tirer des profits matériels et tu atteindras la Connaissance Suprême et l’Amour sans limite – en t’efforçant d’agir à mon image pour le bien de tous, tu es un guide pour tes frères et sœurs en Humanité ; le monde entier te prendra en exemple pour être le modèle des générations présentes et futures – ô Jahel, mon fils dévoué, tu n’as rien à gagner pour toi dans le monde physique, rien à désirer, rien à accomplir et pourtant demeure dans la voie de l’action ; car si tu n’agissais pas, tu participerais au chaos qui s’annonce et toutes les générations périraient – ô mon fils, tu es devenu un modèle de Bienveillance et si à présent tu t’assoupissais dans l’inaction, l’humanité serait détruite avant d’être sortie de son chemin de perdition – l’ignorant croit qu’il doit absolument recevoir le fruit de son travail, le fils de la Vie agit sans attente personnelle pour une Humanité Responsable, Unie et Bienveillante – ne trouble pas les ignorants attachés aux fruits de leurs actes car ils ne doivent pas être encouragés à l’inaction, mais plutôt à imprégner chacun de leurs actes d’amour et de dévotion envers la Vérité, envers la Connaissance – l’Être humain égaré par ses avidités et ses hostilités, croit être l’auteur de ses actes alors qu’en réalité tout est accompli de façon conditionnée – mais Toi, ô mon fils incarné, tu sais que sans l’intervention d’un Être Conscient de sa nature Divine, tout arrive suivant des forces physiques préalablement conditionnées – agis sur le monde physique en manifestant les qualités de Présence, cela facilitera l’ouverture d’esprit de ceux qui sont identifiés à leurs organismes, à leurs attractions et répulsions mentales – ô Jahel, consacre-moi toutes tes actions, absorbe-toi en Moi, libre d’avidité et d’hostilité, travaille à purifier avec persévérance ton âme – délivre-toi des chaînes du karma en suivant mon Enseignement et tu contribueras à ouvrir cette voie pour ceux qui sont encore entièrement égarés dans un chemin de perdition – ne force pas la nature d’un ignorant, agit suivant la Sagesse de mes Enseignements à ta purification et chacun en ressentira le rayonnement au moment adéquat, suivant son propre chemin.

Jahel : Ô Vie très Chère, si ce n’est pas une faute de suivre sa nature ignorante, qu’est-ce qui, même contre son gré, pousse l’Être humain au mal, comme si il y était contraint, même contre de sa propre volonté ?

La Vie : Ô Jahel, c’est l’avidité seule, née au contact de la passion puis changée en colère, qui constitue l’ennemi dévastateur du monde et la source du mal – divers degrés d’avidité recouvrent l’âme et ainsi, ô mon fils dévoué, la conscience pure de l’Être est voilée par son ennemi éternel, l’avidité insatiable et brillante comme le feu qui se fait aussi appeler Lucifer – c’est dans les sens, le mental et l’intelligence qu’elle se loge, cette avidité qui égare l’âme, en étouffant la connaissance de l’Être.

Le Devin : Ô cher Lucifer, la Vie dit à Jahel que tu es l’ennemi extérieur qui pollue les âmes humaines en contrôlant leurs organismes – la vie dit à Jahel qu’il a le pouvoir de purifier son âme afin qu’elle désire des sensations plaisantes et agréables Bienveillantes pour lui et ses proches – la Vie dit que l’Être humain qui purifie son âme avec l’Entraînement Universel d’Actualisation, ferme la porte du mal !

Jahel : Ô Amour sans limite, ton Enseignement est vraiment Universel – Merci, Merci, Merci !

Avec Amour, Vérité et Justice

(Toutes ressemblances avec des événements ou personnes vivantes ou ayant vécues depuis 6000 ans est assumées)

cet article en pdf

Auteur : Jahel

Philosophe de la Bienveillance Le Pouvoir de la Bienveillance Méthode : Être Bienveillant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *